Séminaire de réflexion sur l’impact du terrorisme et de la migration irrégulière

Ce samedi 19 août 2017, le Club des Amis de l’Intégration Africaine (CAMINAF) a organisé un séminaire de réflexion sur le thème “l’implication des jeunes dans la lutte contre le terrorisme et la migration irrégulière sur le continent“.

Ce séminaire qui s’est tenu à la résidence universitaire de la commune de Cocody, à Abidjan, a débuté à 11h30 par la communication de monsieur Issiaka KONATÉ, Directeur Général des Ivoiriens de l’Extérieur sur le thème “la migration clandestine, un fléau ravageur en capital humain“ suivit de celle de monsieur Alafé WAKILI, Directeur de publication du quotidien ivoirien “L’Intelligent d’Abidjan“ sur les thème de “l’impact du terrorisme sur les développement du continent“ .

 

Dans son intervention, monsieur KONATE a rappelé que la migration est un droit fondamental contenu dans la déclaration universelle des Droits de l’Homme en son article 13, qui stipule « Toute personne a le droit de circuler librement et de choisir sa résidence à l’intérieur d’un Etat. Toute personne a le droit de quitter tout pays, y compris le sien, et de revenir dans son pays ». Donc pour lui, ce n’est pas la migration qui est en cause, mais plutôt la manière dont elle est effectuée et ses nombreuses causes dont le chômage, le manque de formation des jeunes et surtout le manque d’informations sur les véritables conditions de vie des migrants dans les pays européens qui créent aujourd’hui d’énormes problèmes.

 

Monsieur WAKILI abordant la question du terrorisme, a quant à lui, affirmé que c’est le terrorisme religieux qui s’est mué ces dernières années en terrorisme politique et que ces pratiques criminelles avaient un impact négatif sur le développement des pays africains qui font déjà face à de nombreux problèmes. Il a invité la jeunesse à ne pas emprunter le chemin du terrorisme qui pour lui n’a aucun avantage pour le continent Africain et sa jeunesse.

Après la pause déjeuner, les travaux se sont poursuivi en ateliers jusqu’à 17 heures. Deux ateliers de réflexion suivis de débat très animés sur les thèmes suivants: “Le terrorisme: diagnostic et propositions“ et “La migration clandestine: causes et remèdes“.

Cette seconde et dernière partie du séminaire a donné lieu à la restitution des travaux des commissions scientifiques qui ont planché sur les thèmes du jour. Ce moment qui a été le lieu d’enrichissants débats entre les participants au forum et les animateurs des comités scientifiques.

Ce forum a été organisé avec l’appui de la Fondation Friedrich Naumann pour la Liberté.

 

EMMA TEHI (Journaliste, stagiaire à la Fondation Friedrich Naumann)

Séminaire de réflexion sur l’impact du terrorisme et de la migration irrégulière