Bamako | 23 mai 2017 – Conférence « Femmes, prévention et lutte contre l’extrémisme violent au Mali »

THEME DE LA RENCONTRE

Dans un contexte de profonde mutation du djihadisme et de l’extension du champ de la violence dans le pays, Timbuktu Institute, en collaboration avec la Fondation Friedrich Naumann pour la Liberté, a mené entre novembre et décembre 2016 une étude préliminaire en vue d’un projet de recherche-action sur « Femmes, prévention et lutte contre l’extrémisme violent au Mali ». Grace à un questionnaire préétabli soumis à un échantillon de femmes issues de différentes catégories socioprofessionnelles, il a pu être établi un rapport dans lequel les femmes donnent leur perception du radicalisme et de l’extrémisme ainsi que les dispositions qu’il conviendrait de prendre pour lutter efficacement contre ces phénomènes.

À travers cet atelier, les acteurs-clés de la société civile et surtout les femmes-leaders seront imprégnés de la question de l’extrémisme violent, de ses mutations dans un contexte d’insécurité grandissante mais aussi des stratégies à mettre en place pour mieux les impliquer dans le cadre de cette lutte. L’objectif est, en partie, de lancer un appel aux partenaires techniques et financiers pour appuyer les femmes maliennes confrontées aux conséquences de l’extrémisme violent à pouvoir faire face efficacement à ce phénomène.

 

INTERVENANTS

Bakary Sambe, Directeur de Timbuktu Institute – African Center for Peace Studies, Fondateur de l’Observatoire des radicalismes et conflits religieux en Afrique

Yague S. Hanne, Responsable du Pôle Gestion des Conflits et Dialogue Politique à Timbuktu Institute

Bouaré Bintou Founé Samaké, Présidente du WILDAF/Mali (Women In Law and Development/ Femme – Droit et – Développement en Afrique)

 

Inscription recommandée : https://goo.gl/forms/waNi5PaZE5E75XMr1